KBC s’engage et adopte une politique sur les matières premières agricoles

KBC s’engage et adopte une politique sur les matières premières agricoles

Cette politique est sans aucun doute un succès de la campagne de SOS FAIM et des ONG associées. Conformément à ce document de position adopté en anglais par le conseil d’administration du groupe KBC :

- Les entités du groupe KBC ne seront pas impliquées dans la «spéculation sur l’alimentation» et ne vont pas organiser des activités spéculatives sur les matières premières agricoles. Les entités du groupe KBC ne vont pas participer à la mise en place de produits d’investissement reposant sur l’investissement dans des matières agricoles, ou le trading des matières premières agricoles.

- Les entités du groupe KBC ne vont pas créer de produits d’investissements basés – même partiellement – sur l’évolution des prix des matières premières agricoles.

- Au niveau de l’exécution seulement, des produits tiers comprenant une exposition aux matières premières agricoles, tels que des produits d’investissement indiciels, ou des ETC pourront être offerts aux clients

- Les fonds existants liés aux matières premières agricoles seront fermés (ou feront l’objet d’un changement de politique d’investissement)

- KBC continue la souscription de contrats à terme et de produits de gré à gré sur les matières premières agricoles  uniquement dans un but de couverture des clients professionnels (industrie alimentaire et agrobusiness), lorsque c’est lié à leur activité. 

(traduction libre en français)